Réparer les jantes en aluminium : comment effectuer la réparation soi-même

0
47
Réparer les jantes en aluminium
© GettyImages / deepblue4you

C’est vite arrivé – un léger frottement contre une bordure de trottoir et la jante se retrouve déjà avec une vilaine entaille. La remplacer tout simplement n’est guère une option en raison du prix d’achat élevé. Nous vous montrons comment réparer vous-même les jantes et quels en sont les coûts.

Peut-on et devrait-on réparer soi-même les jantes ?

Commençons par la bonne nouvelle : tant que les rayures ou les entailles dans le métal ne dépassent pas un millimètre de profondeur, vous pouvez toujours les réparer vous-même. Vous pouvez poncer et polir les jantes, puis les colmater et les repeindre. Il existe toutefois des interventions qui ne sont pas autorisées lors de la réparation des jantes :

  • Les traitements thermiques
  • Les soudures
  • La réparation des déformations
  • Toute autre technique susceptible d’affecter la qualité ou la résistance du matériau

Vous pouvez bien sûr effectuer ces travaux, mais vous ne pourrez plus utiliser la jante réparée sur la route. La question de savoir si vous pouvez réparer vous-même les jantes dépend de la gravité des dommages. De petits dommages peuvent survenir si la jante a légèrement touché le trottoir, si le croisillon a glissé lors d’un changement de roue ou si la jante est tombée.

Réparer les jantes en aluminium en atelier

Si vous préférez jouer la carte de la sécurité, vous êtes à la bonne adresse chez un « docteur des jantes ». À l’aide d’outils de diagnostic, les professionnels examinent avec précision s’il s’agit d’un défaut visuel superficiel ou si la jante a subi un dommage plus profond.

Si la jante est encore réparable, le mécanicien peut traiter le métal avec un procédé de ponçage spécial basé sur le principe de la rotation. Ainsi, il conserve sa résistance opérationnelle et il ne risque pas de compromettre la sécurité. Si vous réparez vous-même les jantes, les coûts seront certainement moins élevés qu’en atelier. Toutefois, si vous avez des doutes quant à la gravité des dommages, faites appel à un garagiste.

Conseil : faites toujours appel à un spécialiste si vous possédez des jantes compactées, polies, brillantes ou chromées. Une réparation sans savoir-faire risque de provoquer d’autres dommages.

Réparer les jantes : voici comment procéder étape par étape

Si vous souhaitez réparer vos jantes, le mieux est d’utiliser un kit de réparation (également connu sous le nom de smart-repair ou spot-repair). Ces kits de réparation de jantes contiennent déjà le matériel et les outils nécessaires. Il s’agit par exemple de différents papiers abrasifs, de pâte de réparation, d’accessoires de nettoyage, de spatules et de stylos à peinture. Voici comment procéder à la réparation :

  • 1ère étape : Démontez la roue et nettoyez la jante. Recouvrez de ruban adhésif les endroits que vous ne souhaitez pas poncer.
  • 2ème étape : utilisez du papier abrasif ou une ponceuse électrique pour poncer les rayures légères. Procédez avec précaution et ne poncez pas trop.
  • 3ème étape : Nettoyez la jante et enlevez toute trace de graisse.
  • 4ème étape : Appliquez maintenant, de préférence, d’abord une couche d’apprêt, puis la nouvelle peinture.

Réparer les jantes : aperçu des coûts

Si vous souhaitez réparer ou rénover vos jantes, les coûts varient en fonction des dommages et des travaux à effectuer. Dans un garage spécialisé, ils se situent entre 50 et 180 euros si vous faites poncer et peindre la jante.

Les travaux sont nettement moins chers si vous réparez vous-même les jantes. Le coût d’un kit de réparation est d’environ 15 à 25 euros. Comme ces kits contiennent déjà tout ce qu’il faut pour la réparation des jantes, les coûts n’augmentent pas beaucoup.

Votre jante est trop endommagée ? Commandez simplement de nouvelles jantes en aluminium ou en acier chez Motointegrator et vous les recevrez en quelques jours.

 

*Les prix présentés dans cet article sont donnés à titre indicatif, sur la base de tarifs moyens pratiqués en février 2022.