Joint de culasse défectueux – Symptômes et remplacement

0
48
Joint de culasse
© Shutterstock / J. Lekavicius

Le joint de culasse est le principal élément de jonction entre la culasse et le bloc moteur. Une défectuosité de ce joint peut être lourde en conséquence, jusqu’à endommager le moteur si les premiers symptômes de défaillance sont ignorés.

La fonction d’un joint de culasse

Le joint de culasse est positionné entre le bloc moteur et la culasse et assure la bonne circulation du liquide de refroidissement et de l’huile moteur entre le bloc moteur et la culasse. Il présente des plusieurs trous circulaires dont une partie est destiné aux chambres de combustion. Le joint doit être absolument étanche aux gaz au niveau de ces trous. En même temps, le joint est soumis à des « conditions de travail » extrêmement difficiles. Il doit en effet être résistant à la fois au froid et à la chaleur du liquide de refroidissement et de l’huile moteur ainsi qu’à des pressions élevées, et ce pendant plusieurs années et des dizaines de milliers de kilomètres. D’une manière générale, remplacer le joint de culasse ne fait pas partie des opérations d’entretien périodique du véhicule. Il est en effet quasiment impossible de fixer une date de replacement à l’avance. La durabilité du joint dépend de la construction du moteur et de ses conditions de fonctionnement. Il est extrêmement rare que le joint de culasse soit remplacé à titre préventif en raison des coûts élevés de cette intervention. Cependant, des symptômes de défaillance typiques indiquent qu’il est temps de faire changer le joint de culasse.

Les symptômes les plus courants d’un joint de culasse défectueux

Étant donné que le joint de culasse assure l’étanchéité de différents conduits du circuit d’eau de refroidissement et d’huile moteur, plusieurs symptômes apparaissent en cas de défaillance du joint. Un défaut n’est toutefois pas forcément visible à l’extérieur. Si le joint est défectueux uniquement au niveau des entretoises des chambres de combustion ou des différents conduits, les fluides tels que le liquide de refroidissement ou l’huile moteur ne fuient pas forcément du moteur. L’huile et l’eau peuvent toutefois se mélanger. De plus, il peut y avoir des pertes d’huile et d’eau de refroidissement. Les premiers symptômes consistent souvent en une perte constante de liquide de refroidissement et/ou d’huile moteur. Une augmentation rapide de la température du moteur ainsi qu’une fumée blanche sortant du pot d’échappement font également partie des symptômes les plus fréquents. Un épaississement du liquide de refroidissement est un signe évident de défaillance du joint de culasse. Si le liquide de refroidissement est de couleur brunâtre ou si l’huile moteur est trouble, il y a très certainement un défaut au niveau du joint de culasse. Il faut intervenir d’urgence. Si l’on ne reconnaît pas les premiers symptômes de défectuosité d’un joint de culasse les conséquences peuvent être fort désagréables.

Joint de culasse
© Shutterstock / Sharomka

Comment remplacer un joint de culasse défectueux ?

L’emplacement du joint de culasse est malheureusement difficile d’accès. Le remplacer est dès lors une opération assez complexe. Afin d’accéder au joint, il est nécessaire de démonter entièrement la culasse. Sur les véhicules modernes, l’opération est encore plus difficile en raison du nombre d’unités dans le compartiment moteur et requiert plusieurs heures de travail. Des outils spécifiques sont souvent nécessaires pour effectuer par exemple les réglages indispensables sur la courroie de distribution ou la chaîne de distribution lors du remontage de la culasse. Une réparation aussi sensible requiert un certain niveau d’expérience afin l’effectuer avec succès. Le choix d’un joint de culasse adapté au moteur donné est également très important. Il doit en effet avoir l’épaisseur appropriée permettant de conserver exactement la même distance entre le bloc moteur et la culasse, et donc le taux de compression approprié, que celle existant avant le remplacement. Il est important d’éliminer avec soin impuretés présentes sur les surfaces d’étanchéité en veillant à ne pas altérer la planéité les surfaces.

Joints de culasse ELRING

Joint de culasse Elring
© motointegrator.fr / Joint de culasse ELRING EL575042

Le joint de culasse assure une fonction clé dans la chambre de combustion du moteur. Il est se trouve entre la culasse et le bloc moteur. Il assure l’étanchéité des conduits de gaz ainsi que la continuité du circuit d’eau de refroidissement et de lubrification. La défaillance du joint de culasse peut à long terme endommager le moteur.

Nous avons dans notre offre des joints de culasse ELRING. Notre vous proposons par exemple un joint pour Renault à deux encoches et d’une épaisseur de 1,74 mm avec un diamètre de 81 mm. Vous trouverez bien entendu dans notre boutique en ligne des produits d’autres marques aussi. Nous vous proposons également un joint métallo-élastomère qui convient aux véhicules tels que Bofa, DAF et Solaris. Avec une épaisseur de 1,2 mm et un diamètre de 141,5 mm, ce joint se pose de manière optimale. Mais pourquoi le fabricant ELRING ? Elring-Klinger est leader mondial et partenaire de l’industrie automobile. L’entreprise existe déjà depuis 140 ans.

Commandez dans notre boutique des pièces ELRING et profitez de la qualité Erling. Nous attendons votre commande avec impatience !