Promo filtres d'habitacle

Faisceaux d'allumage

(résultats trouvés 1022 )

Le démarrage d'un véhicule est un processus complexe et exigeant pour les pièces. Les composants impliqués sont les faisceaux d'allumage (également appelés câbles d'allumage). Ils conduisent les tensions générées à la bougie d'allumage, de sorte que le mélange d'air et de carburant s'enflamme. Le véhicule démarre et peut rouler. Des défauts et la nécessité de remplacer les faisceaux d'allumage qui en résulte se produisent de temps en temps. Chez Motointegrator, vous trouverez les pièces de rechange adéquates en cas de besoin. La livraison est ultrarapide, sous 2 à 4 jours ouvrables.

Pièces de rechange febi

Veuillez choisir la voiture pour afficher les pièces compatibles pour la catégorie Faisceaux d'allumage

Tous les fabricants

À quoi servent les faisceaux d'allumage ?

La batterie de démarrage du véhicule fournit de l'énergie avec une faible tension de 12 volts. Ce n'est que grâce au fonctionnement de la bobine d'allumage, qui fait office de transformateur, que la tension augmente. Avec désormais jusqu'à 40 000 volts, le courant circule dans les faisceaux d'allumage. Ceux-ci n'ont qu'une seule fonction : transmettre l'énergie sous haute tension. Une fois l'énergie parvenue à la bougie d'allumage, une étincelle se produit. Celle-ci enflamme le mélange de gaz, la voiture est démarrée et prête à rouler.

Où se trouvent les faisceaux d'allumage et comment sont-ils constitués ?

Les faisceaux d'allumage se trouvent dans le compartiment moteur et vont jusqu'au moteur. Ils sont reliés à la bobine d'allumage via un distributeur d'allumage, qui est lui-même relié à la batterie de démarrage. Le distributeur d'allumage répartit l'énergie sur les fils, qui la transmettent à la bougie d'allumage. C'est à cette position et à ces connexions que vous reconnaissez les faisceaux d'allumage dans votre véhicule.

La structure des faisceaux d'allumage s'oriente vers les exigences parfois extrêmes. Les températures élevées commencent dans les faisceaux d'allumage et augmentent dans le moteur. D'une part en raison des conditions extrêmes dans le compartiment moteur et d'autre part en raison de la proximité du moteur, les faisceaux d'allumage doivent être robustes. Ils résistent à des températures de 200 °C et aux tensions précitées pouvant atteindre 40 000 volts. Les températures et les tensions réelles varient en fonction du véhicule et de sa transmission.

Différents types de faisceaux d'allumage pour différentes exigences

Les faisceaux d'allumage ne sont pas nécessaires dans tous les véhicules. Il existe par exemple la bobine d'allumage crayon (bobine d'allumage de puits de bougie), dans laquelle la bobine d'allumage est directement montée sur la bougie d'allumage. Par conséquent, aucun distributeur d'allumage n'est nécessaire. Ce sont surtout les véhicules récents qui sont équipés de bobines d'allumage crayon, comme la HYUNDAI i20 (GB, IB) 1.2 et la KIA PICANTO (JA) 1.2.

En revanche, si des faisceaux d'allumage sont utilisés, leur structure est fondamentalement la même pour tous les câbles : un câble d'allumage présente généralement une double gaine. A l'intérieur du câble se trouve entre autres le matériau conducteur, qui varie avec les différents faisceaux d'allumage et définit les différents types.

  • CopperCable : faisceaux d'allumage individuels en cuivre, que l'on trouve par exemple chez les marques Audi, Mercedes-Benz, Seat et Skoda.
  • PowerCable : fil en acier inoxydable vers le faisceau, ce qui permet des tensions plus élevées ; utilisé sur certains véhicules de Renault.
  • CarbonCable : avec fibre de verre intégrée ; conçu pour les véhicules avec résistance active.

L'ensemble du système, de la bobine d'allumage au moteur en passant par les câbles d'allumage, doit être parfaitement adapté. Des câbles de meilleure qualité offrent en principe la possibilité d'optimiser le processus d'allumage, mais ne sont pas adaptés à tous les véhicules.

Défauts des faisceaux d'allumage : symptômes

Au début de chaque défaut, il y a des causes et des signes. Outre le fait que les câbles d'allumage sont par nature des pièces d'usure, une pose incorrecte des câbles et des défauts d'autres composants de l'allumage peuvent endommager les faisceaux d'allumage. Avec le temps, les défauts se manifestent de la manière suivante :

  • Dommages visibles de l'extérieur sur les câbles
  • L'allumage du véhicule pose de plus en plus de problèmes
  • Consommation élevée de carburant qui ne peut être expliquée d'une autre manière
  • Bruits de claquement ou arcs d'allumage au démarrage du moteur.

Au moindre soupçon de défaut des câbles d'allumage, il faut se rendre chez le garagiste. Le plus gros problème qui résulte de câbles d'allumage défectueux est l'endommagement possible d'autres composants. Avant même que l'allumage du véhicule ne soit complètement défaillant, le catalyseur peut être endommagé. Cela se produit par exemple dès que du carburant non brûlé arrive dans le catalyseur. Le catalyseur est alors endommagé lors du processus de post-combustion. Le remplacement d'un catalyseur est nettement plus coûteux que le remplacement à temps d'un faisceau d'allumage.

Remplacement des faisceaux d'allumage : voici comment procéder !

Les faisceaux d'allumage sont fixés au bloc moteur. S'ils ne sont pas visibles, c'est qu'il y a un cache devant. Après avoir retiré le cache, vous démontez les faisceaux d'allumage du moteur. Vous retirez les câbles du guide de la bougie d'allumage et les enlevez finalement de la bobine d'allumage ou du distributeur d'allumage. Vous pouvez ensuite poser les nouveaux câbles, en suivant la procédure dans l'ordre inverse :

  1. Raccordez le câble à la bobine d'allumage ou au distributeur d'allumage
  2. Insérez le câble dans le guide de la bougie d'allumage correspondante.
  3. Clipsez le connecteur sur la bougie d'allumage près du bloc moteur.

En fonction du nombre de cylindres, cette procédure est répétée plusieurs fois. Il est conseillé de démonter chaque ancien câble et de monter le nouveau séparément. En démontant et en remontant selon le schéma « câble par câble », vous réduisez la probabilité de faire des erreurs en confondant les câbles.

Marques connues pour les faisceaux d'allumage et produits de qualité BOSCH

Chez Motointegrator, vous trouverez des faisceaux d'allumage des marques BOSCH, BERU BY DRIV, ENGITECH ou MAGNETI MARELLI. Nos faisceaux d'allumage sont de qualité et robustes. L'expédition rapide et les fonctions de recherche conviviales vous permettent de trouver facilement votre pièce de rechange optimale.

Les produits top de la catégorie Faisceaux d'allumage

Critères de classement

Quels sont les systèmes d'allumage ?

Les moteurs à essence, c'est-à-dire les moteurs à combustion interne fonctionnant avec de l'essence normale et du super, nécessitent une étincelle d'allumage. Celle-ci est générée par la bougie d'allumage. Le courant nécessaire passe de la bobine d'allumage à la bougie d'allumage en passant par les faisceaux d'allumage.
Depuis les années 1990 au plus tard, des progrès considérables ont déjà été réalisés dans le domaine des systèmes d'allumage. Dans les véhicules anciens de cette époque, beaucoup de gens connaissent encore les bobines d'allumage cylindriques classiques et le distributeur d'allumage (mécanique). Ce principe a été remplacé par des modules d'allumage entièrement électroniques, puis par l'allumage semi-direct entièrement électronique et la bobine d'allumage à double étincelle. Ces derniers sont généralement situés sous le couvercle dans la culasse directement entre les faisceaux d'allumage. Une bobine d'allumage alimente toujours deux bougies d'allumage.

En quels matériaux sont fabriqués les faisceaux d'allumage et existe-t-il d'autres composants ?

Auparavant, les câbles d'allumage étaient simplement gainés d'une isolation en PVC. Cependant, les moteurs d'aujourd'hui ont des températures nettement plus élevées que par le passé (en raison de la réduction de la taille des moteurs, les turbocompresseurs sont devenus indispensables, ce qui conduit à une combustion plus efficace et donc plus chaude). Parmi les premiers constructeurs automobiles à s'en rendre compte trop tard, on trouve les premiers modèles Mercedes mis sur le marché dans les années 1990. À cette époque, la température des moteurs était déjà si élevée que, quelques années plus tard, les premiers faisceaux de câbles de moteur avec des gaines en PVC se sont littéralement effondrés et les unités de commande ont été détruites par des courts-circuits. Depuis le milieu des années 1990, Mercedes, par exemple, utilise donc une isolation en silicone. Ils sont sûrs jusqu'à 220 degrés.

Même les faisceaux d'allumage modernes ont aujourd'hui une gaine en silicone. Cette gaine doit également être sûre contre des intensités de courant encore plus élevées. Jusqu'à 40 000 volts circulent dans les systèmes d'allumage modernes et les câbles d'allumage doivent être résistants aux pannes. Plus que par le passé, il est aujourd'hui plus important que jamais de ne pas toucher le câble d'allumage d'un moteur en marche : il y a un danger aigu pour la vie ! Les faisceaux d'allumage eux-mêmes sont faits de différents matériaux tels que le cuivre ou l'aluminium.

Comment vérifier le câble ?

Une première vérification est l'inspection visuelle des câbles d'allumage. Des câbles écrasés ou une isolation gonflée indiquent un dommage. Egalement des bouchons cassés (émiettés, poreux). La structure complexe à l'intérieur des câbles d'allumage (résistance) rend un examen visuel supplémentaire presque impossible. Les mesures sont plutôt prises à l'aide d'un multimètre. La mesure de la résistance est ici la mesure décisive.

Combien d'Ohm doivent avoir les câbles d'allumage ?

Il n'est pas possible de dire en général à quel point la résistance doit être élevée. Elle dépend de nombreux facteurs. Ce sont surtout les résistances utilisées qui sont déterminantes. En outre, chaque constructeur de véhicules définit la plage de tolérance différemment pour chaque moteur. La résistance est de l'ordre du kiloohm. Pour les faisceaux d'allumage à âme en cuivre, la tolérance est comprise entre 1 et 6,5 k ?.
.
Il y a aussi le réactif et la résistance en carbone. La résistance est mesurée par mètre et multipliée par la longueur du câble. Il existe également une valeur de tolérance. Avec une réactance inductive, la résistance sera comprise entre 2,2 et 8 k ? Avec une résistance en carbone entre 10 et 23 k ? par mètre courant de câble d'allumage.

La longueur des faisceaux d'allumage est-elle importante ?

La longueur des câbles d'allumage n'a pratiquement aucune influence. Le courant nécessite en moyenne 3,3 nanosecondes par mètre courant de câble d'allumage et n'est donc pas significatif. Pour la mesure de la résistance, il faut cependant tenir compte de la longueur du câble d'allumage.

Quand le câble d'allumage est-il défectueux ? À quelle fréquence faut-il le remplacer ?

Si les valeurs indiquées ne correspondent plus aux spécifications du constructeur du véhicule selon le manuel d'atelier, le câble doit être remplacé au plus tard. Cependant, il y a d'autres points faibles, notamment les contacts des connecteurs, qui sont mouillés et peuvent se corroder. Le moment où un câble d'allumage doit être remplacé dépend beaucoup de la performance de conduite, des circonstances extérieures et bien sûr de la période de temps. Dans le trafic urbain avec stop-and-go, il y a une chaleur énorme dans la zone des câbles d'allumage, pour les conducteurs fréquents c'est plutôt le kilométrage qui est décisif.

Échanger les câbles d'allumage individuellement ?

Les faisceaux d'allumage doivent toujours être remplacés en tant que jeu de faisceaux d'allumage. Si un fil d'allumage présente un défaut, il ne faut généralement pas longtemps avant que le fil suivant ne soit "signalé". Il est donc toujours recommandé de remplacer tous les câbles d'allumage. Cela s'explique également par le fait que, dans le cas contraire, on utilise des faisceaux d'allumage qui peuvent avoir une âme différente (cuivre, aluminium) ou des résistances différentes.

Que faut-il encore échanger ?

Outre les câbles d'allumage, les bougies, les bobines d'allumage (par exemple avec des bobines d'allumage doubles) doivent également être remplacées, c'est-à-dire toute la structure du câble d'allumage depuis le raccordement jusqu'au faisceau de câbles du moteur.

Quels câbles d'allumage et quelles bougies utiliser ?

Dans le passé, les valeurs techniques des câbles d'allumage et des bougies d'allumage devaient correspondre. Aujourd'hui, il existe des marques de bougies d'allumage qui peuvent ou non être homologuées par le constructeur automobile. Seuls des produits de marque devraient également être utilisés pour les câbles d'allumage, car la gestion du moteur d'un véhicule moderne est aussi complexe que sensible.