Cache boule d’attelage : que choisir ?

0
143
Cache boule d'attelage
© GettyImages / Martina Simonazzi

Les attelages de remorque sont très vulnérables, notamment aux intempéries comme la neige et la glace. C’est pourquoi de nombreux automobilistes protègent l’attelage de remorque avec un cache. Mais quels sont les types de cache boule disponibles et existe-t-il des différences de matériaux ? qu’en dit la loi ?

A-t-on besoin d’un cache boule d’attelage ?

Plusieurs arguments plaident en faveur de l’utilisation d’un cache-boule. Les attelages de remorque possèdent une rotule très fragile. Celle-ci n’est pas exposée seulement aux intempéries. Elle l’est aussi à l’eau et aux détergents des stations de lavage. Les vêtements risquent d’être souillés par la graisse. La rotule de l’attelage de remorque est en effet graissée et peut donc salir vos vêtements lorsque vous ouvrez le coffre. Des bleus sont inévitables si la boule d’attelage n’est pas protégée, notamment en cas de choc avec le tibia. Enfin, votre habileté à vous garer peut également déterminer la pertinence d’un cache d’attelage. Si vous heurtez un mur en vous garant en marche arrière sans cache, vous aurez vite fait d’endommager votre boule d’attelage.

Les bonnes raisons justifiant la pose d’un cache sur la boule d’attelage :

  • Protection contre les intempéries comme la neige et la glace
  • Protection contre les dommages causés par les produits de nettoyage et l’eau dans les stations de lavage
  • Réduction du risque de salissure des vêtements
  • Protection de l’attelage de remorque en cas de choc
  • Protection contre les blessures corporelles

Matériaux et types de caches pour attelage de remorque

Il existe de nombreux modèles et matériaux pour les caches de boule d’attelage. La gamme de caches pour boule d’attelage comprend différents matériaux tels que le tissu, le PVC ou d’autres matières hydrofuges, à commencer par le cache noir classique en PVC. En termes de design, il n’y a pas de limites. Le canard en caoutchouc classique peut être utilisé pour protéger une boule d’attelage, tout comme une tête de mort au look rock. Il n’est donc pas toujours nécessaire d’opter pour le discret cache noir en PVC souple.

Les caches pour attelage de remorque se distinguent également par leur mode de fixation. Outre les caches amovibles, qui sont d’ailleurs souvent la cible des voleurs, il existe également des caches verrouillables, dont le coût d’achat est évidemment plus élevé.

Qu’en dit la loi ?

Bien qu’en France, la jungle législative soit presque impénétrable, il n’y a pas de prescriptions pour les caches d’attelage. Il faut simplement veiller à ce que la plaque d’immatriculation et l’éclairage de la plaque ne soient pas masqués par le cache. Si c’est le cas, il faut soit surélever la plaque d’immatriculation, soit remplacer le cache par un autre.

Les personnes qui aiment se faire remarquer devraient tout de même veiller à ce que le cache fantaisie ne distraie pas les autres usagers de la route, voire ne les offense pas. Les caches très réfléchissants pour les attelages de remorque sont absolument à proscrire.

Dans la boutique en ligne de Motointegrator, vous trouverez de nombreux caches pour boule d’attelage à un prix avantageux dans une gamme d’environ 5 millions de pièces détachées et d’accessoires.

FAQ

Les caches d’attelage en tissu sont-ils utiles ?

Les caches en tissu hydrofuge sont certes pratiques et faciles à retirer, mais ils ne sont pas très esthétiques. De plus, ce type de housse n’est pas aussi résistant que les modèles fabriqués dans un autre matériau.

Peut-on utiliser des caches fantaisie pour les boules d’attelage ?

Tant que ces caches ne distraient pas ou n’offensent pas les autres usagers de la route, les caches d’attelage fantaisie peuvent être utilisés.

Existe-t-il des caches réfléchissants pour les crochets d’attelage ?

Il existe dans le commerce des caches réfléchissants pour les boules d’attelage. Il convient toutefois de les utiliser avec précaution. S’ils éblouissent les autres usagers de la route, ils peuvent être sanctionnés.