Filtre à particules et à suie

(résultats trouvés 293 )

Filtre à particules et à suie pour voitures particulières

Les diesels produisent beaucoup de suie (poussière fine), ce qui peut provoquer des problèmes respiratoires et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires. En 2009, la norme d'émission "Euro 5" a été introduite par l'Union européenne. Pour répondre aux exigences en matière d'émissions, un filtre à suie et à particules pour les moteurs diesel était nécessaire. Toutefois, en prévision de l'exigence Euro 5, de nombreux constructeurs ont installé le filtre à particules dans de nombreux véhicules diesel dès 2006.

Promo hiver BOSCH

Veuillez choisir la voiture pour afficher les pièces compatibles pour la catégorie Filtre à particules et à suie

Tous les fabricant

  • Abarth
  • Acura
  • Aixam
  • Alfa Romeo
  • Andoria
  • ARO
  • Aston Martin
  • Audi
  • Austin
  • Avia
  • Bedford
  • Bentley
  • BMW
  • Buick
  • Cadillac

Comment fonctionne un filtre à particules diesel ?

Un filtre à particules diesel, abrégé DPF, est un filtre qui est installé dans le système d'échappement d'un véhicule diesel. À l'intérieur du filtre se trouve généralement une céramique poreuse, par exemple en carbure de silicium, ou une cartouche filtrante poreuse en métal fritté avec une structure en nid d'abeille et de nombreux canaux fins. Les canaux sont alternativement ouverts et fermés à leurs extrémités, de sorte que les gaz d'échappement passent à travers le matériau filtrant poreux. Dans le processus, les substances solides, comme la suie, restent en suspension dans les gaz d'échappement. Les composants gazeux peuvent passer à travers les pores.

Comme pour tout filtre, les pores du DPF se bouchent progressivement avec l'augmentation de la distance parcourue. Cependant, la capacité des filtres à absorber la suie est limitée, de sorte que les filtres doivent être régénérés pendant la conduite. Selon le véhicule et le filtre, la régénération est soit active, soit passive.

Régénération active des filtres à particules diesel

En cas de régénération active, le nettoyage du filtre est déclenché par l'unité de commande du moteur à intervalles réguliers en fonction de divers paramètres. Pour cela, la température des gaz d'échappement est augmentée pendant un court laps de temps en injectant plus de carburant ou, comme dans différents véhicules de Peugeot, Ford, Mazda, Volvo et Citroën, en injectant un additif, de sorte que la suie du filtre brûle en cendres. Si la régénération active n'est pas possible, le système de gestion du moteur passe en mode d'urgence, dans lequel les performances du moteur et les émissions de gaz d'échappement sont réduites. Cela signifie que l'un ou l'autre additif doit être rechargé, le filtre nettoyé mécaniquement ou remplacé. Les filtres à particules diesel qui sont activement régénérés avec des additifs doivent être enlevés et nettoyés mécaniquement environ tous les 120 000 à 180 000 kilomètres de ligne de roulement pour éliminer les résidus d'additifs.

Régénération passive des filtres à particules diesel

La régénération passive des filtres à suie s'effectue automatiquement lorsque la température des gaz d'échappement a atteint une température suffisamment élevée pendant la conduite normale, c'est-à-dire au moins 550 degrés. Selon le filtre, un convertisseur catalytique d'oxydation en amont peut également convertir les oxydes d'azote contenus dans les gaz d'échappement en NO2. Le NO2 fait en sorte que la suie du filtre brûle déjà à une température de 250 à 350°C.

Si aucune régénération active ou passive d'un filtre n'a lieu pendant la conduite, une régénération forcée peut être effectuée dans un atelier. Si cette régénération échoue également, le filtre doit être remplacé.

Que signifie le fait que le témoin lumineux du filtre à particules s'allume ?

Le voyant orange dans la plupart des véhicules indique que le filtre à particules est plein et que la régénération n'a pas pu être achevée. Cela se produit à maintes reprises lorsqu'un véhicule n'est utilisé que pour de courtes distances, par exemple en ville. Selon le véhicule, le carburant et le style de conduite, le filtre doit être régénéré environ tous les 400 à 600 kilomètres. Si le témoin lumineux s'allume, il faut suivre les instructions du constructeur du véhicule. En règle générale, le véhicule doit être conduit pendant environ 20 minutes à une vitesse de 60 km/h ou plus. Si le voyant DPF ne s'éteint pas après ce délai ou si le voyant de gestion du moteur s'allume également, il faut contacter le garage le plus proche sans détour si possible pour éviter des dommages importants.

Comme dans tous les DPF, les cendres de la suie brûlée restent en partie dans le filtre, les filtres à particules doivent toujours être enlevés et nettoyés après un kilométrage d'environ 150 000 à 180 000 kilomètres. Sans nettoyage, la contre-pression dans le système d'échappement augmente, ce qui réduit les performances du moteur et augmente la consommation.

Si le filtre à particules de votre diesel est défectueux, vous pouvez vous procurer des filtres à particules de rechange bon marché auprès de BM CATALYSTS, BOSAL, JMJ et WALKER ici dans la boutique en ligne de Motointegrator, qui correspondent aux spécifications des constructeurs automobiles et que nous vous livrerons directement à votre domicile.

Les produits top de la catégorie Filtre à particules et à suie

Critères de classement

Quelle huile pour le filtre à particules ? À quoi faut-il faire attention lors du choix de l'huile ?

Les conducteurs de véhicules équipés d'un moteur diesel et d'un filtre à particules (FAP) doivent être particulièrement attentifs lors du choix de l'huile moteur appropriée. De nombreux lubrifiants classiques peuvent générer, lors de la combustion, des résidus sous forme de suie qui, à la longue, obstruent le filtre à particules du véhicule. L'obstruction du FAP peut avoir des conséquences désastreuses si celui-ci n'est plus en mesure de se régénérer et que son remplacement est nécessaire par la suite. Il existe des huiles moteur spéciales qui brûlent presque sans cendres et qui contiennent des additifs spéciaux. En outre, ces lubrifiants contiennent moins de cendres de soufre et de sulfate. Lors du choix, faites attention aux désignations telles que "Low-SAPS" ou "Low-Ash". Les huiles moteur portant ces désignations brûlent presque sans résidus et ne colmatent pas les filtres à particules.

Nettoyer ou remplacer le filtre à particules ?

Le remplacement d'un filtre à particules peut facilement entraîner des coûts élevés. Selon le modèle de véhicule, le coût peut atteindre plusieurs milliers d'euros. Les filtres à particules se bouchent particulièrement vite lorsque les trajets en ville sont nombreux. Les particules de suie se forment lors de la combustion du diesel et sont de différentes tailles. Elles contiennent également des métaux lourds ou d'autres substances toxiques ainsi que des hydrocarbures imbrûlés. Si le FAP est obstrué, il est souvent possible de le nettoyer. Cela coûte nettement moins cher qu'un remplacement. Pour ce faire, le filtre à particules est brûlé à une température d'environ 600 degrés Celsius. Une fois refroidi, il est nettoyé à l'air comprimé ou à la neige carbonique. La suie et les cendres sont ainsi éliminées. Après un tel nettoyage, le filtre est presque aussi performant qu'une pièce neuve. Le coût est en revanche deux fois moins élevé que celui d'un filtre neuf.

Que faire lorsque le filtre à particules est saturé ? Que peut-il arriver ?

Lorsque le filtre à particules d'un véhicule diesel se bouche au fil du temps, l'automobiliste le remarque le plus souvent à l'accélération nettement plus faible du véhicule. Plus le filtre se bouche, plus la puissance du moteur diminue. Ce sont surtout les véhicules qui roulent beaucoup en ville qui souffrent souvent de filtres obstrués. Pour y remédier, il faut augmenter la température du filtre à environ 600 degrés Celsius, mais cette température ne peut être atteinte qu'avec un certain type de conduite. Les manuels d'utilisation des véhicules fournissent des indications sur la manière dont les filtres peuvent être dégagés. L'une d'entre elles indique par exemple que le véhicule doit être conduit pendant un quart d'heure en quatrième vitesse à une vitesse d'au moins 60 km/h.

Comment régénérer votre filtre à particules ?

La regénération du filtre à particules consiste à brûler les particules recueillies par le filtre en l'amenant à une certaine température qu'il n'atteint pas lors de trajets plus courts, par exemple lors de trajets fréquents en ville ou sur de courtes distances. De nombreux véhicules possèdent même un voyant d'avertissement qui doit rappeler qu'une regénération forcée est nécessaire. Il faut alors accélérer le moteur jusqu'à environ 2 000 tours et rouler pendant un certain temps à une vitesse donnée (par exemple 60 km/h). Le manuel d'utilisation contient souvent des indications plus précises à ce sujet. La plupart du temps, le manuel indique également la fréquence à laquelle la regénération du FAP doit être effectuée si le véhicule ne dispose pas d'un témoin de contrôle intégré.

Comment éviter que le filtre à particules ne s'obstrue ?

Le moyen le plus simple de prévenir le colmatage du FAP est de conduire sur de longues distances. Les véhicules diesel sont de toute façon prédestinés aux longs trajets, au cours desquels ils atteignent leur pleine température de fonctionnement. Le nettoyage automatique en cours de route s'effectue de préférence lors de trajets sur autoroute ou au moins sur de longs trajets sur route nationale ou départementale, ce qui devrait arriver à la plupart des automobilistes. Si l'on utilise en outre la bonne huile moteur, le filtre à particules peut durer toute la vie du véhicule sans problème.